Logo transparent

Les routes des vins de Bordeaux

Une route des vins ça peut tout à fait s'improviser mais au risque de passer à côté des pépites de la région viticole que vous traversez. A fortiori dans le vignoble bordelais, qui s'étend sur 119.000 hectares, et qui propose une multitude d'activités autour du vin. Avec son lot de bonnes et de moins bonnes adresses.

Les 5 grandes routes des vins de Bordeaux

A proprement parlé, il existe 5 grandes routes des vins à Bordeaux. Voilà ici une première mise en bouche mais qui ne doit pas empêcher les plus intrépides d’entre vous à sortir des sentiers battus. Le vignoble bordelais est vaste.

Cette jolie carte nous a été très sympathiquement fournie par le CIVB et nous les en remercions du fond du coeur !

La route du Médoc - La route des Châteaux, la D2 (rive gauche)

Oh qu’elle est belle cette D2 ! Elle traverse le médoc et les villages de Margaux, Saint-Julien, Pauillac et Saint-Estèphe. Une plongée dans le vignoble médocain et ses célèbres Châteaux du classement de 1855 ordonné par Napoléon III. Le plus célèbre classement bordelais qui compte notamment le Château Margaux, Château Latour, les Rothschild (Mouton et Latite) et d’autres magnifiques châteaux comme la bâtisse jaune de Lafon-Rochet à Saint-Estèphe.

Une étendue de 80km de domaines mythiques, à faire de préférence en voiture, qui vous conduira du Nord au Sud jusqu’à la route des Graves.Côté vins le médoc ne produit que des rouges à très forte dominante de merlot et de cabernet-sauvignon.

La route des Graves (rive gauche)

En bordure de la forêt landaise la Route des Graves est considérée comme le berceau des vins de Bordeaux. Elle est aussi l’unique route des vins à proposer 3 types de vins : rouges, blancs secs et liquoreux. Amateurs de plaisir et diversités, vous êtes ici au bon endroit !Vous découvrirez 4 appellations : Graves, Pessac-Leognan ainsi que Sauternes et Barsac pour les amateurs liquoreux.

Côté château vous y découvrirez notamment le mythique Haut-Brion, le château Pape Clément passage obligatoire pour l’histoire et la qualité de la visite. Smith Haut-Lafitte qui a développé une structure oenotouristique qui vaut le détour. Côté liquoreux il y a évidemment le grand château Yquem et un voisin moins connu à découvrir absolument, le château de la Malle.

La route des Coteaux ou route de la Corniche (rive droite)

La route des Côteaux traverse 3 appellations : Blaye-Côtes de Bordeaux, Côtes de Bourg, et Bordeaux & Bordeaux Supérieur. Ce ne sont pas les appellations les plus réputées mais elles ont d'autres (très) beaux atouts à faire valoir.

En premier lieu la richesse de son patrimoine culturel inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO : vous y découvrirez le fameux Verrou-Vauban. Triptyque de trois forts, la Citadelle de Blaye, le Fort Pâté et le Fort Médoc conçus par Sébastien Vauban et destinés à la défense de Bordeaux.

Côté domaine vous y ferez des visites souvent moins spectaculaires mais néanmoins authentiques. Et vous découvrirez des vins fruités et ronds à des prix très raisonnables. L’occasion de découvrir également la route de la Corniche qui relie Blaye à Bourg.

La route du Patrimoine (rive droite)

Attention : risque de fracture de la rétine. La route du Patrimoine, qui traverse le vignoble du Libournais, est tout simplement somptueuse. On est directement plongé dans les petits papiers du patrimoine mondial de l’UNESCO en découvrant le village de Saint-Emilion, petite merveille à voir absolument bien que parfois pris d'assaut par les cars de touristes chinois.

Pas la plus belle carte mais elle a le mérite d'être claire !

Vous passerez également par Pomerol et son célèbre Château Pétrus. Mais vous vous contenterez de faire un petit coucou de loin car les visiteurs ne sont pas les bienvenus. Mais il y a d’autres Château à visiter, comme La Conseillante, magnifique, et des propriétés plus modestes mais qui font des vins tout aussi bon comme le château Bourgneuf.

La route des vins de l'Entre-deux-Mers

Celle qu’on appelle parfois la Toscane bordelaise (enfin, on ne va pas se mentir, ce sont surtout les autochtones qui l’appellent comme ça) tire son nom de son emplacement géographique. Terre viticole nichée entre le Garonne et la Dordogne elle est notamment réputée pour ses vins blancs secs.

Sur la route des vins de l’Entre-Deux-Mers vous trouverez notamment une pépite de l’art Roman, l’Abbaye de la Sauve Majeure, et une multitude de châteaux et de vignerons puisqu’il s’agit du plus grand vignoble de la région. 24.000 hectars de vignes, le jardin de Bacchus.

Quand partir ?

De novembre à avril : calme et reposant

De janvier à avril les routes des vins sont moins prisées des touristes. Vous serez donc plus tranquilles et trouverez aussi plus d’authenticité. C’est une aussi une période où les vignerons sont plus disponibles, ce qui vous permettra d’en rencontrer plusieurs lors de vos dégustations.

C’est donc une période privilégiée pour ceux qui cherchent le calme et souhaitent passer du temps auprès des vignerons.

De mai à août : la belle vigne

Période phare, avec une météo souvent clémente, vous aurez la chance de voir des vignes vertes et généralement animées ! L’occasion de prendre de jolies photos, de se restaurer en terrasse, de gambader dans les vignes !

Notez toutefois que c’est aussi la période qui voit un fort afflux de touristes. Selon la popularité des domaines que vous allez visiter il est fort à parier que vous ne serez pas seuls.

De septembre à octobre : la période faste

Vendanges et vinification sont au programme en septembre et octobre (les vendanges peuvent débuter en août). Les vignerons seront donc très peu disponibles. Ceci dit les dégustations sont ouvertes et certains Châteaux proposent des ateliers vendanges ! Une expérience vraiment chouette à vivre.


Rejoignez le Club 75cl

Chaque vendredi, un concept œnologique et un bon plan pour vous constituer une cave.

Déjà 8342 membres !