Logo transparent

Bio, biodynamique, nature : quelle dif' ?

Résumé en 1 minute :

  • L’Agriculture conventionnelle est le terme poli pour désigner les vignerons qui produisent des vins de volumes, pas chers et où vous retrouverez le plus d’intrants chimiques. Évitez-les.
  • L'agriculture raisonnée  : Les traitements chimiques sont autorisés, mais on essaye de s’en servir avec parcimonie et surtout lorsque l’on arrive à un certain stade critique.
  • L’agriculture biologique consiste tout simplement à refuser tous les intrants et à n’utiliser qu’un nombre limité de produits d’origine naturelle.
  • L’agriculture biodynamique reprend les principes du bio mais va y ajouter des préparations visant à redonner un équilibre à la plante en s’appuyant aussi sur un cycle lunaire de la plante. C'est une sorte d'agriculture biologique ++. Le soufre (SO2) y est autorisé mais en quantité limitée.
  • Les vins naturels sont des vins dont les raisins sont issus de l’agriculture biologique ou de l’agriculture biodynamique ET Sans Aucun Intrant Ni Sulfite (ajouté) sur toutes les cuvées. D’où l’acronyme de vins S.A.I.N.S.

Aussi simple que de comprendre la physique quantique !

Bon… Il va falloir que je vous parle des modes de conduites agricoles et là, rien que d’y penser, j’ai le visage prostré contre mon bureau prêt à me donner des coups de casque. Parce qu’entre l’agriculture conventionnelle, raisonnée, le bio, la biodynamie, les vins natures ainsi que tous les labels reconnus et non reconnus, on va BIEN SE MARRER !

L'Agriculture "Conventionnelle"

Le plus simple, et malheureusement le plus navrant, c’est l’agriculture conventionnelle. Qui est un terme poli et un fourre-tout pour désigner les agriculteurs qui ne s’embarrassent d’aucun chichi. Si c’est autorisé, allons-y ! C’est la conduite agricole des vins de volumes, pas chers et où vous retrouverez le plus d’intrants chimiques. Heureusement, cette conduite tend de plus en plus à disparaître. Aucun logo pour ces vins-là. Et c’est bien dommage… Ce serait le plus pertinent des labels.

L'Agriculture Raisonnée

Vient ensuite l’agriculture raisonnée. Les traitements chimiques sont autorisés, mais on essaye de s’en servir avec parcimonie et surtout lorsque l’on arrive à un certain stade critique.

On n’utilise ces intrants que lorsque la situation le demande. Afin de valoriser au mieux cette agriculture raisonnée, le gouvernement français via la Commission nationale de certification environnementale a mis en place une certification allant de 1 à 3.

3 étant la classification la plus élevée. C’est la Haute Valeur Environnementale (HVE) et elle demande des résultats concrets en termes de biodiversité, de stratégie phytosanitaire, de gestion de la fertilisation et de l’irrigation.

Pour le niveau 3 et uniquement ce niveau, l’exploitation se verra délivrer un logo HVE. Sachez aussi, pour être complet, que les vins avec le label Terra Vitis (un groupement de vignerons, mais je m’arrêterais là ou on va y passer la nuit) sont reconnus par le ministre de l’agriculture à un niveau équivalent au niveau 2 de la certification environnementale.

L'Agriculture Biologique

L’agriculture biologique consiste tout simplement à refuser tous les intrants (engrais chimiques, pesticides, insecticides), et elle n’utilisera qu’un nombre limité de produits d’origine naturelle. Mais même ces produits d’origine naturelle portent parfois à débat. Je pense notamment au cuivre qui sert à combattre le mildiou (une sorte de champignon) et qui, lorsque utilisé à de trop grandes doses (+3 kgs à l’hectare) s’accumule dans les sols et les appauvrissent petit à petit.

Cependant, même si l’agriculture biologique a parfois un côté cahier des charges, il n’empêche qu’elle a le mérite de fixer certaines normes et les vignerons qui s’engagent dans cette démarche le font pour de bonnes intentions !

Puisqu'en passant au bio, mécaniquement les rendements de vos vignes vont chuter (dans un premier temps) et votre coût en main-d’œuvre va augmenter. D’ailleurs, une conversion vers le bio met 3 ans pour être certifié « agriculture biologique ». Même si dans la réalité les vignes ne sont réellement bio qu’au bout de 4-5 ans ou même plus si elles ont historiquement connu de lourds traitements.

Deux labels pourront se retrouver pour le bio. Le label AB qui est purement français, puisque appartenant au ministère de l’agriculture. Et enfin depuis 2012 un label européen Eurofeuille qui garantit que les raisins (partie viticulture) et la vinification sont bios.

Oui parce que je pourrais aussi vous dire qu’avant 2012 seule la partie vinification était contrôlée pour avoir ses labels. Ou encore, je pourrais rentrer dans les détails du cahier des charges AB français vs Eurofeuille Européen. Mais non.

Je pourrais aussi vous parler des labels Nature et Progrès au Bio Cohérence. Mais non.

L'Agriculture Biodynamique

En gros c’est une agriculture biologique version ++. C’est un peu ce que Street Fighter IV ultra est à Street Fighter IV.

Et si vous n’êtes pas très jeu de baston, sachez juste que l’agriculture biodynamique reprend les principes du bio mais va y ajouter des préparations visant à redonner un équilibre à la plante en s’appuyant aussi sur un cycle lunaire de la plante. L’une des préparations les plus fameuses étant la 500 – à base de bouse de corne et visant notamment à renforcer la croissance des racines et leur développement en profondeur.

Considérés par nombre d’observateurs comme étant la conduite agricole la plus saine, à titre d’exemple le Domaine de la Romanée-Conti et la Coulée de Serrant, deux domaines référents, l’utilisent. Celle-ci ne manque pas d’être critiquée, étant traitée par exemple d’ésotérique.

Actuellement, deux labels existent, le label Demeter qui est le plus répandu. Et le label Biodyvin créé en 1995 par un petit groupe de vignerons biodynamiques. Ce serait trop long de vous détailler la différence entre les deux. Disons surtout que c’est une question d’organisme de certifications. Retenez juste qu’ils sont les labels de la biodynamie et que celle-ci ne représente qu’à peine 2% des vins en France.

Enfin le soufre est autorisé mais en quantité très limitée (90mg / litre).

Vous voulez en savoir plus sur la biodynamie ? Foncez voir notre entretien avec Thierry Germain sur le sujet !

Enfin le vin naturel !

Et bien il s’agit tout simplement de vins dont les raisins sont issus de l’agriculture biologique ou de l’agriculture biodynamique ET Sans Aucun Intrant Ni Sulfite (ajouté) sur toutes les cuvées. D’où l’acronyme de vins S.A.I.N.S que vous retrouverez parfois. Plus le côté jeu de mots, mais ça, je pense que vous l’aviez compris.

Et les sulfites dans le vin, c’est un LOOOOONG débat. J’en veux pour preuves le livre le SO2 en œnologie de près de 300 pages écrit par Jacques Blouin et récompensé par l’organisation internationale du vin.

On vous encourage là encore à aller voir l'avis de monsieur Thierry Germain sur le sujet.

Disons que les vins naturels se limitent au soufre naturellement présent dans le vin, mais que de par ce manque d’ajout de sulfites, notamment lorsque le vin est mis en bouteille (lors de la « mise »). Certains vins naturels peuvent s’oxyder trop vite, repartir en fermentation (d’où parfois des vins naturels qui pétillent) ou peuvent être contaminés par une levure de type brettanomyces qui donnera le goût de « brett », en clair une odeur d’écurie, de sueur ou de renard.

À ce jour le plus grand reproche que je ferais au vin naturel c’est surtout son manque total de cadre légal. Il n'existe d'ailleurs aucun logo officiel. D'ailleurs, mon petit doigt me dit d’ailleurs que certains vins naturels de négoce ne proviennent pas que de raisins bios ou biodynamiques…

Raisin : l’app des vins natures

Si vous souhaitez trouver des vins natures partout où vous allez, téléchargez l’appli “Raisin” qui répertorie caviste et bar à vins bios partout en France (on l’a testé à l’étranger et pour le moment c’est laborieux).

Un peu de lecture

Offrez-vous la BD “Les Ignorants”

Une plongée en immersion dans les vies d’un illustrateur, Etienne Davodeau, et d’un vigneron, Richard Leroy. Et une formidable ode aux vins biodynamiques. Vous passerez un magnifique moment.


Rejoignez le Club 75cl

Chaque vendredi, un concept œnologique et un bon plan pour vous constituer une cave.

Déjà 8361 membres !